Oeildepierre est un quêteur d’images qui aime prendre le temps, celui d’observer et de s’imprégner du sujet qu’il a choisi pour saisir l’instant magnifié par la lumière. Le côté artistique et artisanal de la photographie le fascine, il s’attache à maîtriser toute la chaîne de fabrication de l’image. Dans son atelier photo, il attend toujours avec émotion de voir si la réalité correspond à son rêve, celui qui accompagne le déclic de l’obturateur.

P.M.O. (port du masque obligatoire)

Au début du mois de mars 2020 alors que je rentrais de Brasilia, de nombreuses personnes étaient masquées dans l’aéroport de Lisbonne, zone de mon transit.

Le coronavirus était alors pour moi un lointain virus, éloigné de par sa situation asiatique et étranger à mes actuels centres d’intérêt, mes pensées étant encore tournées vers le Brésil. Je posai un regard distrait voire amusé sur ces voyageurs qui se protégeaient, mais de quoi au juste ?

La suite ne s’est pas fait attendre avec le flot de mauvaises nouvelles venues d’Italie, puis, en France, le terme de cluster est apparu comme si employer un anglicisme allait véritablement donner la pleine mesure de l’internationalité de la crise.

Le discours du président Macron le 16 mars 2020 annonçant un confinement général avait alors sonné le glas de la liberté et de la relative insouciance dans laquelle nous vivions jusqu’alors …

Pastellisme

Oxydo-réduction numérique d’Isatis Tinctoria

format 70×70 cm  tirages numériques jet d’encre sur papier photo 250 grammes.

bbblbbbr

 

Bâtisses d’eau et de vent

les mégisseries silencieuses de Graulhet

Tirages argentiques N&B, format 30×40 cm contre collé sur plaque offset

bbblbbbr

Actes de pollution ordinaire

Jeu de carte à jouer, style pouilleux ou mémory

format 13×18 cm contre collé sur carton rigide

bbblbbbr